Institut d’anthropologie clinique

Séminaire : Anthropologie clinique : accompagner les pratiques d’aide et de soins — Dispositifs, pratiques, postures

ANTHROPOLOGIE CLINIQUE ET ACCOMPAGNEMENT
DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Séminaire

Anthropologie clinique : accompagner les pratiques
d’aide et de soins

Dispositifs, pratiques, postures

Liens : participants, forum de discussion

Le consultant (Marianne Catroux) Les transformations sociales et sociétales mettent en tension les secteurs sociaux, médicaux et médicaux sociaux. De nombreuses lois concernant ces secteurs appellent à des changements dans les dispositifs et les pratiques. Ces nécessités de changement créent de la souffrance au travail lorsqu’à défaut d’une élaboration partagée du sens, les transformations s’imposent de l’extérieur. La demande d’innovation apparaît parfois aux professionnels comme une remise en cause de leurs pratiques, alors qu’il s’agit d’une relecture de leurs pratiques. Les transformations des organisations, lorsqu’elles sont nécessaires, bouleversent des habitudes de fonctionnement dont la perspective de l’abandon peut mobiliser de nombreuses résistances. Lorsque ces changements sont perçus comme des menaces, les mécanismes pour s’en défendre peuvent prendre diverses formes comme les divisions conflictuelles au sein des groupes, la sécrétion de bouc émissaire, une perte de motivation au travail, du harcèlement, la fragilisation de professionnels vulnérables, une augmentation des congés maladies, une baisse de la qualité des prestations, une difficulté d’évaluer la pertinence des dispositifs existants, etc.

Les acteurs nécessitent d’être accompagnés dans ces processus de changement. Si la responsabilité qu’engage tout faire auprès de personnes en difficulté médicale, psychique ou sociale, fait de la réflexivité sur les pratiques professionnelles un impératif, en contexte de mutation cet impératif se renforce.

Le séminaire sera animé par Serge Escots et Bernard Garaut et sa mise en forme finale sera assurée par Lola Devolder. Les participants seront libres de proposer des contributions pour alimenter la réflexion concernant différents aspects de la problématique.

Les dispositifs d’accompagnement des pratiques professionnelles doivent prendre différentes formes qui impliquent des cadres, des postures et des savoir-faire différents. Jusqu’à présent, les types d’accompagnements dépendaient des options prises par chaque discipline, sans prendre forcément en compte la globalité du problème et l’interdépendance des besoins. Il s’agit tout autant de clarifier le type de problème que rencontre une équipe, un service ou une institution que d’identifier la proposition de dispositifs adéquats. La compréhension de la dynamique qui préside à la demande et son inscription dans ce contexte de mutation est indispensable à la mise en œuvre de réponses pertinentes.

En quoi l’anthropologie clinique peut-elle présenter un intérêt pour ces questions ? Le souci d’articuler avec méthode la compréhension et le traitement de la souffrance psychique, comme relevant de phénomènes spécifiquement humains, avec le savoir des anthropologues, pour qui ces phénomènes constituent leurs champs d’étude, ouvre et ajoute un champ de réflexion qui intéresse tous ceux dont le métier consiste à aider l’autre dont la difficulté concerne ou affecte son être ou son être social.

En faisant le pari du dialogue épistémologique entre les disciplines et les écoles de pensée comme mode d’étude et d’action, l’anthropologie clinique prend sa place dans l’élargissement des coopérations entre professionnels pour accompagner leur invention et favoriser leur mise en œuvre. En étudiant les articulations des différentes strates du fonctionnement humain (pulsionnel / affectifs / cognitifs / relationnel / social / sociétal), l’anthropologie clinique se propose de rechercher des appuis éclairants en s’alliant aux dimensions où s’inscrivent les coordonnées des pratiques des acteurs. Ainsi, proposer des dispositifs pour analyser des besoins en vue de faire évoluer des pratiques, accompagner le changement, réguler des conflits, analyser la pratique, devrait faire partie des ressources que l’anthropologie clinique pourrait mettre à disposition de ces secteurs. Il nous paraît essentiel de différencier les propositions d’instances dans leurs contenus et pratiques singulières, tant elles sont différentes : supervision, régulation, analyse des pratiques, réunion de fonctionnement, évaluation…

Parallèlement, ces derniers mois, des anthropologues, des psychologues cliniciens ou des travailleurs sociaux ont manifesté leur souhait de s’inscrire dans une démarche de réflexion ou de formation, afin de pouvoir accompagner les pratiques des professionnels de ces différents champs. L’IAC propose d’ouvrir un groupe d’études et de formation sur les différentes formes d’accompagnement des pratiques professionnelles des champs médicaux, sociaux et médico-sociaux. L’objectif étant de permettre aux participants d’acquérir ou d’enrichir des compétences dans ces pratiques spécifiques, afin que chacun en acquière une connaissance plus juste, tout en formalisant la perspective de l’anthropologie clinique. L’ambition de ce séminaire serait qu’au terme de son processus, chacun soit en mesure de mieux se situer et de mieux situer ses interventions dans le champ de ces pratiques.

Sous forme de rendez-vous réguliers sur 6 journées de travail (samedi) réparties de mars 2012 à juin 2013, il s’agira de dégager les cadres, les postures et les interventions correspondant aux types de dispositifs susceptibles de répondre aux différentes demandes fréquemment adressées. En 2014, le travail s’approfondit à partir des problématiques dégagées.

 

PARTICIPANTS

Alain BéaurAlain Béaur
Formateur et consultant

Jean-Marc CantauJean-Marc Cantau
Psychologue et psychanalyste

Nicolas DuruzNicolas Duruz
Professeur honoraire de psychologie
clinique et psychothérapeute

Claude DutermeClaude Duterme
Psychothérapeute systémique

Serge EscotsSerge Escots
Anthropologue et psychothérapeute

Bernard GarautBernard Garaut
Travailleur social et formateur

Lola DevolderLola Devolder
Linguiste et enseignante

Joëlle DucosJoëlle Ducos
Psychologue clinicienne psychanalytique

Guillaume SudérieGuillaume Sudérie
Anthropologue et chercheur

Aude Wiart-BeaumanoirAude Wiart-Beaumanoir
Psychologue et thérapeute familiale

 

 

Dates 2012-2013 :
 
6 journées : les samedis 24 mars, 9 juin, 8 septembre et 24 novembre 2012 ; 26 janvier et 29 juin 2013 ; de 9h30 à 16h30
Dates 2014-2015 :
 
4 journées : les samedis 5 avril, 28 juin et 4 octobre 2014 ; 7 mars 2015 ; de 9h30 à 16h30