Institut d’anthropologie clinique

Pierre Benghozi

assets/Images/StaffImages/_resampled/SetWidth220-Pierre-Benghozi.jpg

Pierre Benghozi

Pierre Benghozi est psychiatre, pédopsychiatre, psychanalyste, psychanalyste de groupe, de famille et de couple, formateur et superviseur.

Ancien médecin-chef du Service de psychiatrie de l’enfance, de l’adolescence et de la famille du Centre Hospitalier à Hyères. Ancien chef du Pôle de pédopsychiatrie (Var centre), médecin responsable de l’Unité d’art-thérapie, responsable de la Commission éthique, vice-président de la Commission Médicale d’Établissement.

Président de l’Institut de Recherche en Psychanalyse du Couple et de la Famille.

Conseiller de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES), rattaché au Premier Ministre pour les problématiques liées à la radicalisation, coorganisateur du programme pilote national de formation psychoéducative sur la radicalisation.

Membre du Bureau de la Fédération Européenne de Psychothérapie Psychanalytique (EFPP).

Professeur invité post-graduate et membre du Laboratoire Lapso psychanalyse et sciences sociales de l’Université de São Paulo au Brésil, responsable de l’enseignement Psychanalyse du lien social et familial.

Membre du Laboratoire de Psychologie Clinique et de Psychopathologie (EA 4056, Université Paris Descartes).

Enseignement Anthropologie et thérapie familiale psychanalytique, dans le Diplôme d’Éthologie humaine et familles (Université de Toulon).

Responsable de l’enseignement Approche psychosomatique et sexualité, couple et périnatalité dans le diplôme de Gynécologie psychosomatique (Université Paris XIII, Hôpital Robert Debré, Paris).

Direction et codirection d’ouvrages

Collectif, Adolescence et sexualité : liens et maillage-réseau, Benghozi P. (dir.), Paris, Montréal : Éditions L’Harmattan, 1999.

Collectif, L’adolescence : identité chrysalide, Benghozi P. (dir.), Paris : Éditions L’Harmattan, 1999.

Malhagem, filiação e afiliaçáo — Psicanálise des vinculos: casal, família, grupo, instituição e campo social, 1re éd., São Paulo : Vetor, 2010.

Nicolo, A. M., P. Benghozi et D. Lucarelli (éds.), Families in Transformation: A Psychoanalytic Approach, London : Karnac Books, 2014.

Articles

« Structure et système », Psychiatrie française (« Entre théorie et pratique, fonctions de la pensée théorique »), mai 1986 vol. V.

« Porte-la-Honte et maillage des contenants généalogiques familiaux et communautaires en thérapie familiale », Revue de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe, 1994/22 : 81-94.

« Effraction des contenants généalogiques familiaux — Transfert catastrophique, rêveries et néosecrets », Revue de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe, 1995/24 : 91-99.

« L’empreinte généalogique du traumatisme et la honte : génocide identitaire et femmes violées en ex-Yougoslavie », in Psychiatrie humanitaire en ex-Yougoslavie et en Arménie — Face au traumatisme, Moro M.-R. et S. Lebovici (dirs.), PUF, 1995 : 51-63.

« Violence intra-familiale, inceste et abus sexuels », Nervure, Journal de Psychiatrie, 1995/2 t. IX : 42-45.

« L’attaque contre l’humain, attaque contre la dignité — Traumatisme catastrophique et transmission généalogique », Nervure, Journal de Psychiatrie, 1996/2 vol. t. IX : 39-45.

« Trompe l’amour, des transactions familiales incestueuses au remaillage des liens généalogiques », Dialogue, 1997/135 : 13-22.

« Conceptualisation et clinique de l’effraction », in L’effraction, Brocken M. (dir.), Paris : L’Harmattan, 1997 : 149-159.

« La honte », in Les objets de la psychiatrie, Pélicier Y. (dir.), L’Esprit du Temps, 1998.

« La culpabilité », in Les objets de la psychiatrie, Pélicier Y. (dir.), L’Esprit du Temps, 1998.

« Scénario généalogique de la violence et de l’inceste », in Violence, passages à l’acte et situation de rupture, Yahyaoui A. (dir.), Grenoble : La pensée sauvage, 2000 : 15-29.

« La construction généalogique de l’identité sexuelle : l’énigme transsexuelle », Revue de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe (« L’identification à l’épreuve du groupe »), 2001/35 : 133-141.

Benghozi P. et D. Brengard, « Adolescence et sexualité », in Actualités en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Ferrari P. (dir.), Paris : Médecine-Sciences, 2002.

« Résilience sociale et communautaire : pour un travail de pardon », La Santé de l’homme, 2003/366 : 25-28.

« Adolescence, violences et fractures du lien social : une approche psychanalytique », in Jeunes – ville – violence : Comprendre – Prévenir – Traiter, Sillamy N. (dir.), Paris : L’Harmattan, 2004.

« La résilience familiale : éthique et remaillage généalogique », in Vivre devant soi : être résilient et après ?, Cyrulnik B. (dir.), Revigny-sur-Ornain : Le Journal des Psychologues, 2005.

« Honte, haine, ritualisation du pardon et complexe d’Antigone », in Amour, haine et tyrannie dans la famille, Decherf G., A.-M. Blanchard et E. Darchis (dirs.), Paris : In Press, coll. « Explorations psychanalytiques », 2006.

« Pré-contre-transfert, cadre et dispositif », Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2006/47 : 25-29.

« Transmission généalogique de la trace et de l’empreinte : temps mythique en thérapie familiale psychanalytique », Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2007/38 : 43-60.

« Image du corps individuel, corps psychique familial et anorexie mentale », Psychiatrie française, 2008/3 vol. 39 : 179-193.

« Une approche transcontenante groupale des anamorphoses de l’adolescence », Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2009/53 : 41-55.

« Remaillage et résilience familiale et communautaire de la honte, et de l’humiliation », in Famille et résilience, Cyrulnik B. et M. Delage (dirs.), Paris : Odile Jacob, 2010 : 87-110.

« La prise de risque des adolescents n’est pas la mise en danger », Congrès mondial de pédiatrie et gynécologie de l’adolescente, Montpellier, 2010.

« Le scénario généalogique porte-la-Honte », Dialogue, 2010/190 vol. 4 : 25-40.

« La Honte en héritage — Petites histoires et grande Histoire : Le néo-contenant narratif », Mededelingen, École Belge de Psychanalyse, 2012 : 85-94.

« The mythic narrative neo-container in psychoanalytic family therapy: shame and treason as heritage », in A. M. Nicolo, P. Benghozi et D. Lucarelli (éds.), Families in Transformation: A Psychoanalytic Approach, London : Karnac Books, 2014.

« L’addiction trompe le vide, un leurre des contenants généalogiques troués — Une approche transcontenante de l’anorexie mentale », Psychotropes, 2014/1 vol. 20 : 103-121.

« L’identité sexuée, le sexuel et le genre dans une perspective psychanalytique du lien et de la relation », Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2015/64 : 167-180.

« Idéologisation, idéologisme radical, djihad et désembrigadement », Le Journal des psychologues, 2016/335 : 26-31.

« Révisionnisme psychique et évaluation du traumatisme en situation de crise et de catastrophe humanitaire, Génocide au Rwanda et syndrome de Goma », in M. Feldmann (dir.), Les enfants exposés aux violences collectives, érès, 2016 : 111-127.

« Clinique identitaire de la radicalisation idéologique et Djihad dans les organisations incestueuses et incestuelles », Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, érès, 2016.