Institut d’anthropologie clinique

Guide de l’accueil familial

Guide de l’accueil familial

  • Sous la direction de Jean-Claude Cébula

Couverture de l’ouvrage « Guide de l’accueil familial »Écrit à la fin des années 90 le guide de l’accueil familial a pour ambition de formaliser dans une même saisie conceptuelle la totalité du champ de l’accueil familial. Volontairement pratique, il se présente sous forme d’entrées autonomes essentielles pour se repérer dans la complexité de dispositifs qui mêlent plusieurs familles et différents professionnels dans des enchevêtrements symboliques de place (professionnel, privé) ou d’imaginaire (maltraitance, abandon, sexualité, mort, folie...).

Depuis sa publication en 2000 chez Dunod, pas mal d’eau s’est écoulé sous les ponts. Des modifications légales, l’évolution des populations accueillies et les contextes sociaux, sanitaires et médico-sociaux ont impacté le cadre de travail des accueillants et plus globalement les différents dispositifs d’accueil familial. Si de nombreuses entrées théoriques, cliniques ou simplement liées aux pratiques fondamentales de l’accueil familial restent toujours pertinentes, certaines plus contextuelles présentent en l’état moins d’intérêt aujourd’hui, si ce n’est historique.

Le lecteur qui souhaite prendre connaissance de la totalité de l’ouvrage pourra toujours se reporter aux sites qui le mettent en ligne dans son exhaustivité. En complément, il nous a semblé judicieux de revisiter l’ouvrage pour mettre ici à disposition des lecteurs les chapitres essentiels toujours d’actualité.

Chapitres

Accompagnement. Parentalité.
Appartenance. Préparation du placement.
Appropriation. Problématique de l’accueil familial.
Attachement. Recrutement des familles d’accueil.
Carence. Repères théoriques.
Contrôle. Risques.
Dynamique de l’accueil familial. Rivalité.
Fin de l’accueil. Secret professionnel.
Identification. Séparation.
Idéologies. Suppléance - substitution.
Indications et contre-indications. Traumatisme et répétition.
Liens. Travailler avec les familles d’accueil.
Paradoxes.