Institut d’anthropologie clinique

L’édito — Aimer les catalogues, les listes, les énumérations…

L’édito — Aimer les catalogues, les listes, les énumérations…

Publié par Élisabeth Suteau le 9 mars 2016 à 16:03 | 0 commentaires

Mots clés : ,

Aimer les photographes et les galeries de portraits…

Comme le nuancier Humanae d’Angelica Dass.

Ou le recueil « Macho Mouchkil ! » de Julia Küntzle.

Les portraits rassemblés prennent forme et force.

La mise en série nous capte, nous décale, et une autre narration se fait entendre.

Vertige des listes et frisson de l’infini

Merci Monsieur Umberto Eco.

« Classer, c’est penser »

C’est ce que répète sans relâche Lola Devolder.

Et c’est bien ce qu’on vient faire quand on se trouve en formation.

À l’IAC, nous accueillons un matin une série de personnes de provenances géographiques, champs et trajectoires professionnelles variés qui vont devenir un groupe en quelques heures puis vont nous quitter quelques soirs plus tard.

En formation continue (infinie), autour d’un intervenant, d’un thème, opère cette magie de la mise en communs des apports et savoirs, qui fait que chaque un ou une d’où qu’il ou elle vienne reparte un tout petit peu décalé-e, mais plus fort-e et plus sûr-e.

Élisabeth Suteau

Illustrations : Claude Closky

Publiez votre commentaire

Mollom CAPTCHA

Commentaires

Personne n’a encore commenté cette page.

Flux RSS pour les commentaires de cette page | Flux RSS pour tous les commentaires