Institut d’anthropologie clinique

Jérôme Courduriès

assets/Images/StaffImages/_resampled/SetWidth220-Jerome-Courduries.jpg

Jérôme Courduriès

Docteur en anthropologie, maître de conférences et chercheur.

Ses recherches l’ont amené à travailler sur les problématiques du genre, de la construction de l’identité sexuée, des pratiques de prévention et des configurations familiales contemporaines. Après avoir enquêté plusieurs années sur la conjugalité homosexuelle masculine, il travaille aujourd’hui sur la gestation pour autrui. Il a mené aussi, avec Martine Gross, sociologue, une enquête sur la vie quotidienne des familles homoparentales.

Il enseigne en particulier l’anthropologie de la parenté et l’anthropologie du genre auprès d’étudiants de licence et de master. Il a longtemps participé à la formation d’éducateurs, d’assistants de service social et d’élèves infirmiers et intervient depuis cinq ans dans les activités de formation de l’IAC.

Il a participé au groupe « Filiation, origines, parentalité », dont la sociologue de la famille Irène Théry était présidente et la juriste Anne-Marie Leroyer rapporteure, qui a remis son rapport à la Ministre déléguée à la famille en mars 2014. Le rapport est disponible sur le site de la Documentation française.

Il participe au programme de recherche « Homoparentalité, fonctionnement familial et développement des enfants », financé par l’Agence Nationale de la Recherche et la Caisse Nationale d’Allocations Familiales et au programme de recherche ETHOPOL qui s’intéresse au gouvernement des sentiments familiaux.

Il coordonne également un programme de recherche financé par le GIP Mission de recherche Droit et Justice qui s’intéresse aux familles qui se sont fondées grâce au recours à des techniques de reproduction assistée à l’étranger (insémination artificielle avec donneurs pour des couples de femmes, gestation pour autrui pour des couples hétérosexuels et gays) et qui attendent de l’état civil et du droit que leurs liens de parenté soient reconnus.

Il est l’auteur de :