Institut d’anthropologie clinique

Cycle de conférences « La Parentalité dans tous ses états » avec Jérôme Courduriès

Cycle de conférences « La Parentalité dans tous ses états » avec Jérôme Courduriès

Publié par IAC le 24 mai 2012 à 10:05 | 0 commentaires

Mots clés : , , , , , ,

Thématiques : Travail social, Familles contemporaines, Santé mentale

Nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence qui sera donnée à Moissac le 15 juin vendredi 19 octobre 2012, de 9h à 12h, par notre collaborateur Jérôme Courduriès, dans le cadre du cycle « La Parentalité dans tous ses états ».

Cette série de trois conférences, organisée par l’association Espace et Vie et l’Association Montalbanaise d’Aide aux Réfugiés avec le soutien financier du Conseil Général de Tarn et Garonne, tente d’approfondir le concept de parentalité à travers différents prismes. Outre Jérôme Courduriès, elle comptera avec la participation de Daniel Coum, psychologue clinicien, et de Claire Mestre, psychiatre au CHU de Bordeaux.

Elle s’adresse aux travailleurs sociaux du département de Tarn et Garonne, à savoir : les Pôles sociaux, les PMI, les Services Jeunesse et Placement du Conseil général (assistantes sociales, éducateurs, médecins de PMI, puéricultrices, infirmiers, psychologues…).

Problématique :

Notre perception de la filiation et des liens de parenté est tiraillée entre deux pôles. Tout d’abord, une représentation naturaliste fondée sur l’engendrement et le lien de sang. Cette conception, dont une des expressions est la croyance dans l’instinct maternel, est au cœur du discours des associations de parents ayant abandonné leur enfant et qui le recherchent. Ces groupes, en particulier aux États-Unis, ont développé une rhétorique de la force irrépressible du lien de sang entre mère et enfant qui puise dans le fonds commun de la culture occidentale. La même représentation motive les techniques biologiques de recherche de paternité, dont on a vu il y a quelques années qu’on les pratiquait jusque sur des cadavres. Mais, en même temps et de manière parfois contradictoire, notre société valorise plus que jamais les liens librement choisis. On admet volontiers que le père d’un enfant est celui qui se comporte comme tel et que sa mère est celle qui lui prodigue soins quotidiens et affection. Si certains discours ont encore du mal à reconnaître la séparation possible de la filiation biologique d’avec la parentalité, d’autres se développent dans le même temps et contribuent à donner toute leur légitimité aux familles monoparentales, recomposées ou homoparentales. Ainsi, nous entretenons des principes qui peuvent entrer en conflit : la mystique des liens de sang d’un côté, et le principe du lien librement choisi de l’autre. Nous nous attendons à ce que coïncident filiation et amour, comme devraient toujours coïncider amour et mariage. Les analyses sociologiques montrent que la réalité familiale est en fait plus diverse. Je propose ainsi, à l’occasion de cette conférence-débat, de réfléchir avec les participants aux caractéristiques des familles contemporaines et aux enjeux des débats qui traversent à leur sujet les discours sociaux et médiatiques.

Jérôme Courduriès
Docteur en anthropologie

Publiez votre commentaire

Mollom CAPTCHA

Commentaires

Personne n’a encore commenté cette page.

Flux RSS pour les commentaires de cette page | Flux RSS pour tous les commentaires