Institut d’anthropologie clinique

Colloque CITFA « Les loyautés et leur place dans le travail avec les familles »

Colloque CITFA

Les loyautés

Leur place dans le travail avec les familles

L’IAC a participé au colloque « Les loyautés et leur place dans le travail avec les familles », organisé par le CITFA à Carcassonne le 24 avril 2012.

Présentation du colloque

Nous appartenons tous à des groupes humains qui fondent nos loyautés, qu’il s’agisse de notre famille, de nos groupes professionnels ou de nos groupes d’appartenance ethnique.

Colloque CITFA « Les loyautés » (avril 2012) — Affiche

Quelles places celles-ci prennent-elles dans notre histoire et dans quelle mesure influencent-elles nos choix et nos attitudes envers les autres ?

Si dans les liens que nous tissons, ces loyautés nous construisent et apparaissent donc comme des valeurs positives de solidarité, de soutien, elles peuvent aussi parfois constituer une entrave et devenir source de souffrances et nous mettre devant des choix impossibles.

Par exemple, pour des enfants, dans le contexte de séparations conflictuelles ou de recompositions familiales difficiles, mais également pour des personnes prises dans des situations où s’opposent et se juxtaposent familles et institutions ou cultures entre elles.

Les professionnels eux-mêmes, intervenant à titres divers dans ces contextes compliqués pourront être aspirés dans des loyautés plus ou moins visibles.

Comment travailler pour que ces loyautés deviennent une ressource relationnelle aussi bien pour les familles que pour les intervenants ?

Intervenants

Catherine Ducommun-Nagy — Colloque CITFA « Les loyautés » (avril 2012)

Vidéo de l’intervention

Catherine Ducommun-Nagy est spécialiste FMH en psychiatrie d’enfants et d’adolescents et thérapeute de famille (orientation thérapie contextuelle). Depuis sa retraite, elle consacre l’entier de ses activités au développement et à la diffusion de la thérapie contextuelle et elle reste professeure associée dans le département du couple et de la famille de la Drexel University à Philadelphie. Elle est aussi présidente de l’Institute for Contextual Growth, Inc. situé à Glenside (PA) et fondé par son mari Ivan Boszormenyi-Nagy, pionnier de la thérapie familiale et fondateur de la thérapie contextuelle. Elle a publié de nombreux travaux sur la thérapie contextuelle et les loyautés familiales et intervient régulièrement en Europe et à l’occasion en Amérique du Sud et en Afrique du Nord.

Serge Escots est anthropologue, psychothérapeute de famille et de couple. Il est le fondateur de l’Institut d’anthropologie clinique (IAC) basé à Toulouse. Coordinateur et formateur à l’université de Toulouse Le Mirail, il supervise un grand nombre d’équipes de professionnels en France, dont celle du Centre Intersectoriel de Thérapie Familiale de l’Aude.