Institut d’anthropologie clinique

Les objets de la honte

Les objets de la honte

  • David Bernard

Cet article a été publié dans Cliniques méditerranéennes 2007/1,nº 75.

Il est une expression qui court chez les adolescents d’aujourd’hui : la honte, c’est « se taper l’affiche ». On pourrait aisément ne pas s’y arrêter, la juger même un peu vulgaire. Nous proposerons au contraire de la prendre au sérieux, et de croire sur parole ces grands connaisseurs de la honte que sont les adolescents. Nous y ajouterons même une autre de leurs douces métaphores, le sujet honteux est « une tache ». Nous enlevons donc les guillemets, et disons : la honte, c’est exactement cela, se taper l’affiche, et y faire tache.