Institut d’anthropologie clinique

Exilé de soi, la domestication biomoléculaire à l’ère des mégaparcs humains

Exilé de soi, la domestication biomoléculaire à l’ère des mégaparcs humains

  • Serge Escots

EMPAN nº 66 2007/2 — CouvertureLes politiques sanitaires et sociales impliquent une gestion de la tension qu’il y a entre subjectivité individuelle et impératif sociétal. Foucault a montré comment cette tension se jouait à l’âge classique, dans le traitement des insensés. Depuis, la médicalisation du psychisme et du social a renouvelé le traitement de cette tension et la neuropharmacologie y a pris une place centrale. Dans un contexte d’affaiblissement démocratique et d’échec de l’humanisme à contenir la barbarie, des convergences technologiques (nanotechnologies, neurosciences...) sont capables d’intervenir à des niveaux biomoléculaires. Un défi pour l’humanisme.

Lire l’article.